Les assemblées Générales

RAPPORT MORAL 15 MARS 2015

Ce jour, à 15 h, s'est déroulée en son siège social, à Arrout 09800, l'assemblée générale annuelle de l'association « Une Ecole au Togo »



Étaient présents :
Anne-Marie DALLAS, Anne LARIVE, Christiane VIGNAU, Juliane SCHOLLER, Evelyne MOROY, Francis BIDAULT, Alain CASIEZ, Marie SAVARY, Jean-Pierre MARCQ, Françoise MALBRANQUE, Pauline GABORIT, Gabriel DANDO, Evelyne ROTELLINI.


Ont présenté un pouvoir :
Laurent PEUCH, Georges GARIE, Olivier BURTSCHELL, Denis DUGROS, Catherine BOISSIERE, Philippe MARCQ, Giuditta MARCQ, Emile MAS, Dominique PELLETIER, Nicolas BLANCHARD, Sorane BLANCHARD, Claude FRESSONNET, Sébastien LOPEZ, Samy GALLEGO, Sandra SPAGNOL, Henri GRAVEN, Noémie PROT, Jeannine ROTELLINI, Renée TRIOLLE, Catherine GIACOBBI, Kinou DARDENNES, Christiane BOUTIER, Jean-Hubert BREEMERSCH, Josée LAFOSSE, Michel MEZTGER.


Excusés : Lalie SCHLOTTERBECK, Emmanuel MARCQ, Sylvain ROSSATO, Christiane ORSINGHER
Le quorum étant atteint, 38 représentants sur 48 parrains, la présidente déclare la séance ouverte :


Bonjour à toutes et à tous,
Nous tenons à vous remercier de votre présence, de votre fidélité et de votre générosité, qui dans ce climat de tristesse qui affecte l'Institut Zamenhof, sont précieuses.
En effet, la disparition du « père spirituel » d'Izo, Hans Bakker, a plongé l'école dans un certain désarroi, et il nous appartient maintenant plus que jamais de poursuivre le formidable engagement d'Hans qui toute sa vie durant a oeuvré au développement de l'Espéranto en Afrique .
Il s'attachait non seulement à la langue, mais au sort des personnes, soutenant un nombre incroyable de gens démunis. Humain, il a vécu intensément l'idée interne de l'espéranto : Hans était un espérantiste au
sens vrai et fort du terme.
Il a tracé un chemin que nous emprunterons avec bonheur à la rencontre de l'autre, sur des valeurs de partage et de compréhension.


Les élèves
Cours primaire (maternelle comprise) : 160 filles et 185 garçons, soit un total de 345 élèves
CEG : 117 filles et 94 garçons, soit 211 élèves
Cours du soir : 44 femmes et 13 hommes soit 57 élèves
TOTAL : 321 filles/femmes et 292 garçons/hommes, soit 613 élèves
Les frais de scolarité annuels s'élèvent :
– en maternelle : 38000 Fcfa (58 €) pour les garçons et 35000 Fcfa ( 54 €) pour les filles
– Primaire : 34000 Fcfa (52 euros) pour les garçons et 32000 Fcfa (49 €) pour les filles
– CEG : 39000 Fcfa (60 €) pour les garçons et 37000 Fcfa ( 56 €) pour les filles
– Cours du soir : chaque élève paye 6000 Fcfa (9 €)
Il est à noter que chaque élève de la maternelle, du primaire et du CEG paye des frais supplémentaires de 5200 Fcfa (8 €) dont 200 Fcfa ( 0,30 €) vont à la caisse de l'APE (association des parents d'élèves) et 5000 Fcfa (7,5 €) pour Assurance, T-shirts et premiers soins en cas de problème de santé survenu à l'école à un élève.


Les professeurs
Tous les professeurs, hommes et femmes de même niveau et de même ancienneté, perçoivent le même salaire. Le plus petit salaire est de 35100 Fcfa ( 53,50 €) et le plus grand de 61000 Fcfa (93 €)
A ces salaires s'ajoutent des primes et indemnités diverses. Ceci fait que les enseignants à temps plein ont un salaire d'au moins 40000Fcfa (61 €)
Il y a 11 enseignants à plein-temps, dont deux femmes.
Les enseignants temporaires sont au nombre de six dont une femme.
Les travaux dirigés sont conduits par quatre enseignants payés 1250 Fcfa de l'heure.(2€ )
Au cours primaire les enseignants sont encadrés par deux instituteurs chevronnés, tandis qu'au collège, il y a trois encadreurs (maths, sciences physiques, français/histoire/géo).
Trois personnes assurent les tâches administratives.
Le montant du salaire minimum au Togo (qui n'augmente pas !) est de 35000 Fcfa (53 €)


Les nouveautés
La nouveauté de l'année est le projet IZO Plus. Un projet qui fait écho à Espéranto Plus, et vise à atteindre un objectif : 100 % de réussite chaque année.
Toutes les forces d'Izo sont déployées dans ce but.
Le projet a débuté avec une dizaine d'élèves qui bénéficient de cours de soutien en Anglais, Maths et sciences physiques. Il y a aussi un enseignant d'Espéranto.
Il faut noter que les élèves ne sont pas réguliers et ce n'est qu'en poursuivant l'expérience jusqu'à la fin de l'année qu'un bilan pourra être établi.


La vie de l’école
- Chaque mois, nous avons le plaisir de recevoir le journal de l'école rédigé par une équipe d'enseignants et d'élèves.
Il s'agit du bulletin : « Izo en marche ».
Cette lecture est réjouissante et donne un aperçu de l'ambiance de travail et de solidarité d'Izo.
- Lors de notre dernier voyage, nous avons offert une statue pour fêter nos 10 années de collaboration et d'amitié : une femme portant le monde entre ses mains.
Nous avons interrogé Koffi sur les réactions que suscite cette sculpture, voici sa réponse :
« Depuis qu'Izo passe ses examens officiels avec de meilleurs résultats, les dirigeants d'autres écoles cherchent toujours un argument pour justifier leurs mauvaises prestations. D'abord, des gens disent que la photo de Zamenhof devant la salle du personnel est la force de l'établissement.
D'autres disent qu'Izo est financé par des blancs et avec cet argent Izo « achète » les épreuves des examens.
La statue vient pour éclaircir les choses. Ainsi il y a eu une hésitation pour exposer la statue dans la cour de l'école . Après des réflexions, on a eu à mettre un texte en haut de la statue, que les gens comprennent sa signification.
Arrivé au sein d'Izo, tout le monde court à la statue. Le texte mis en haut de la statue désarme tous les curieux. Il ne s'agit pas d'un objet sacré, comme ils pensent, mais seulement un symbole pour marquer le dixième anniversaire d'Izo.... »


- Ajoutons ces lignes de Koffi sur les conséquences de la disparition d'Hans :
« Les élèves d'Izo ni les enseignants ne connaissaient Hans. La mort de Hans a déséquilibré les dirigeants
de l'école ,
surtout ceux qui étaient très proches de lui et qui, chaque jour échangeaient avec lui des lettres. Tout se passait comme si Hans et ces dirigeants habitaient la même cour. La douleur ne disparaîtra pas si vite, et cela peut influencer la vie à l'école. Des dispositions sont prises pour juguler cette crise, mais il y aura toujours un trou, car Hans est irremplaçable. »


La pédagogie
Voici un travail, une recherche au long cours, visant à prodiguer aux écoliers du quartier la meilleure éducation, au sens large, qui soit. Les équipes d'enseignants sont maintenant rodées, mais une école est un champ d'expérience à renouveler sans cesse.
Au niveau de l’Espéranto, les cours en classe se portent bien, ainsi que dans les cours d'Izo Plus.
Par contre on remarque une baisse chez les adultes. Les enseignants en recherchent les causes, sachant que l'Espéranto n'est plus quelque chose d'inconnu pour les togolais. Mais la plupart se rendent compte que l'Espéranto ne peut pas résoudre leur problème financier. Ils quittent alors le mouvement et dénigrent la langue.


L’hygiène
Les médias ont cette année beaucoup relayé les soucis de maladies en Afrique, notamment concernant Ebola. Koffi affirme que les dispositions d'hygiène à Izo permettent d'éviter choléra et ébola.
Quant au paludisme, c'est malheureusement un fléau qui décime la population africaine sans exception.


Les réalisations d'Une Ecole au Togo
Cette année aura été fructueuse quant aux décisions qui, prises au cours de l'AG précédente, ont été en grande partie réalisées.
Mais voyez vous-mêmes :
– le site de l'association a été rafraîchi et tente d'être actualisé plus souvent : uneecoleautogo.jimdo.com
   Il apparaît très vite en tête sur le moteur de recherche.
– Une page Facebook a été récemment créée, venez nous y rendre visite, faisons la vivre !
– L'association s'est aussi dotée d'outils en vue des conférences et expositions à venir. Nous pouvons ainsi
   illustrer notre soutien avec :
° un kakemono
° un dépliant sur beau papier glacé en français
° un en espéranto
– une publication expliquant ce qu'est Izo et pourquoi le soutenir a été envoyée au fichier UFE de tous les
   espérantistes français
– des amis qui participeront au congrès universel de cette année à Lille présenteront Izo...
– le film a été sous-titré en Espéranto
– sans parler de tous les échanges épistolaires..........


 RAPPORT FINANCIER 2014
Cette année, notre association a réuni 48 parrains. Comme à l'accoutumée il a fallu relancer les amis à plusieurs reprises.... Un point qui reste à travailler !
Nous constatons une baisse des montants de parrainage. Les gens sont désolés mais disent souvent qu'ils ne peuvent pas donner plus. L'association La Maraude est aussi en léger déclin par rapport aux années précédentes. Voici une raison supplémentaire pour continuer encore et toujours à chercher d'autres parrains....
Cependant, nous intervenons à hauteur de 17 % dans le budget d'Izo, ce qui n'est pas négligeable.

Année

Nombre de parrainage

Total

perçu

La Maraude

Total

Total de l’année

Virement I.Z.O.

2OO4

40

2995 

1

1943.00

4938

4636.88

2OO5

34

3052

1

2030.00

5088

5270.95

2OO6

34

2800

1

2163.00

4963

4608.96

2007

37

3495

1

2548.00

6043

6006.20

2008

34

2755

1

2561.00

5386

5403.00

2009

41

3685

1

2417.00

6544

6500.00

2010

35

3225

1

2243.00

5613

5800.00

2011

35

3182

1

2768.00

5950

6000.00

2012

53

5030

1

2797

7827

7500

2013

52

3805

1

2545

6350

6300

2014

48

3729,14

1

2390

6119,14

5600


REELECTION DU BUREAU
Appel à candidatures ! Après un vote à main levée, le bureau est reconduit dans son ensemble et des changements sont proposés comme suit :
Marie SAVARY au poste de trésorière adjointe, et Juliane SCHOLLER au poste de secrétaire adjointe au vu du précieux travail fourni dans la réalisation des outils de communication.
C'est donc une équipe enrichie et soudée qui s'engage cette année comme suit :
Présidente : Françoise MALBRANQUE
Vice-Présidente : Anne LARIVE
Trésorier : Jean-Pierre MARCQ
Trésorière Adjointe : Marie SAVARY
Secrétaire : Evelyne ROTELLINI
Secrétaire Adjointe : Juliane SCHOLLER


PERSPECTIVES


Pour Izo :
Les dirigeants d'Izo sont, il faut bien le dire en état de choc. C'est Hans qui contactait tous les amis qui soutenaient Izo. Ils vont maintenant essayer de se retourner vers sa veuve, mais l'espoir est mince de ce côté. Koffi ajoute : « Notre appui maintenant est et demeure l'association UNE ECOLE AU TOGO. Nous espérons qu'ils seront toujours à nos côtés ».
Mais nous connaissons la détermination de l'équipe et savons qu'ils sauront faire face et reprendront vite les rênes de leur embarcation.
« Izo Plus » peut être un formidable outil pour engager les élèves dans un mouvement qui dépasse la simple scolarité.


Pour notre association :
Nous allons poursuivre nos actions, faire fonctionner nos outils, et soutenir nos amis togolais.
Des messages arrivent de l'autre bout du monde, comme ce couple népalais qui soutient aussi une école au Népal à travers une association et nous demande d'échanger...en Espéranto, cela va de soi !
Parlons, échangeons, créons du lien, après tout, une langue c'est fait pour être utilisé !


APPEL A COTISATIONS
Ce qui n’empêche pas de passer à l’acte concrètement et nous vous remercions de votre générosité, don inestimable pour nos amis avides d’espoir, d’amitié, et profondément touchés de notre solidarité.
Nous nous permettons d'ajouter qu'il est bienvenu de renouveler son parrainage au moment de l'AG, en mars, ce qui nous permet d'envoyer une somme conséquente à l'école et nous évite les fastidieuses relances !
Merci de votre compréhension.


FOIRE AUX QUESTIONS DEBAT………
Le débat porte sur la façon d'apporter notre soutien tant financier que moral à l'Institut Zamenhof.
Il est ainsi proposé de prendre contact avec la veuve de Hans BAKKER pour évaluer le rôle de l'association « Een school in Togo » créée par Hans.
L'autre volet des interventions à venir est l'utilisation des outils créés, à présenter lors de manifestations tels que :
– congrès universel d'espéranto à Lille (59) cet été du 25 juillet au 1er août : le centième !
– rencontres d'Espéranto de Plouezec (22) du 13 au 20 août
– salon biocybèle à Graulhet (81) les 24 et 25 mai

NB : pour répondre à un questionnement de l'un des parrains, nous pouvons préciser que tous les outils créés tels que kakémonos, dépliants...ont été entièrement financés par la Sunkompanio, et non par les parrainages.
Vos participations vont entièrement à l'école. Par contre, si d'aucuns souhaitaient participer à ces dépenses,
il suffit de nous contacter, ce sera un plaisir !
Bien entendu, le souci majeur de notre association est de trouver toujours plus de parrains, et si chacun de nous en trouvait au moins un, cela doublerait nos effectifs. Alors à vos plumes..à vos claviers, faites-le savoir ! Nous tenons à votre disposition des dépliants en français et en Espéranto, un joli kakémono, un site, un film, une page facebook...qu'on se le dise !
Nous pensons vraiment que c’est ensemble que nous pouvons progresser, ensemble ici et là-bas, car grâce à internet il faut bien avouer que les relations sont grandement facilitées et permettent un échange rapide et d’égal à égal.
D'ailleurs, ces échanges au quotidien sont d'une précieuse valeur humaine, c'est ainsi que Koffi peut confier son inquiétude vis à vis de toutes les personnes qu'Hans soutenait et qui se tournent maintenant vers lui.......
N’hésitez pas à faire part de vos interrogations, de vos suggestions, idées lumineuses, pistes de réflexions,
exemples de projets……….on en parle et de nos cerveaux connectés, écloront sûrement de belles perspectives.
Sachant que pour reprendre les paroles de Hans Bakker,

« Ce sont nos amis africains les mieux placés pour avoir les meilleures idées ! »



 

Assemblée général 2015 - rapport moral
AG 2015 rapport définitif.pdf
Document Adobe Acrobat 84.9 KB
Rapport morale 2014
AG-IZO-rapportmorale2014.pdf
Document Adobe Acrobat 182.6 KB

• oser la solidarité

• parler équitable

• encourager la scolarité des filles

• agir en soutenant les élèves

Fin du deuxième trimestre à IZO

Koffi Gbeglo